LE MOYEN AGE (11)

Logo Moyen Age 11LES ROYAUMES CHRETIENS D’ESPAGNE

L’invasion musulmane depuis l’Afrique du Nord jusqu’à la péninsule Ibérique se traduisit par une nouvelle entité, Al-Andalus, qui, bien que soumise à la loi islamique, laissait présager une riche cohabitation entre les communautés musulmanes, juives et chrétiennes.

La domination musulmane ne fut d’ailleurs jamais totale sur la péninsule.
A l’abri des reliefs montagneux, au nord de la péninsule Ibérique, des noyaux de populations autonomes se maintenaient.

Ils survécurent à l’avancée carolingienne et à l’invasion musulmane.

Ces foyers de foi chrétienne donnèrent forme à plusieurs royaumes.
La situation éloignée des Asturies, son économie totalement agraire et l’absence de grands centres urbains découragèrent les Arabes d’en entreprendre la conquête. Dans l’une de leurs tentatives, les Asturiens, sous le commandement de Pélage, les vainquirent à a bataille de Covadonga (722).

Chronologie
711 : Chute du royaume wisigoth après la victoire musulmane.
718 : Pélage, roi des Asturies.
722 : Victoire des Asturiens sur les musulmans à Covadonga.
739 : Alphonse Ier le Catholique est couronné roi des Asturies.
905 : Sanche Ier Garcés, premier roi de Navarre.
925 : Garcia II Sanchez, roi d’Aragon et de Navarre.
932 : Ferdinand Gonzales, comte de Castille.
970 : Sanchez II Garcés, roi d’Aragon et de Navarre .
992 : Ramon Borrell Ier, comte de Barcelone.
995 : Sanche Ier Garcia, comte de Castille.
999 : Alphonse V, roi du Léon.

Deux divisions.
Alphonse Ier assuma la couronne d’Asturies de 739 à 756. Pour les chrétiens, il fut « le Catholique », pour les arabes, en revanche, « le Terrible Tueur d’hommes ».
Des guerres mais pas uniquement de religion.
On associe les rois des Asturies et du Léon à la lutte contre l’Islam, mais ils conquirent également d’autres royaumes chrétiens. En outre, la foi musulmane ne fut pas toujours l’apanage des arabes. Un rival d’Odono Ier (850-866) fut le célèbre maure Musa, chrétien converti qui parvint à devenir wali de Saragosse et fonda un « Etat musulman » indépendant. Par le perfectionnement de l’arc et de la colonnade.
L’influence culturelle.
Le contact constant entre les royaumes chrétiens et arabes engendra un inévitable échange culturel. Au IX° siècle, l’architecture asturienne exprima cette influence, qui se traduisit particulièrement
(à suivre)